Le film : Soleil vert

RESUME DU FILM :

Soleil vert (Soylent Green) est un film américain d’anticipation réalisé par Richard Fleischer et inspiré du roman de science-fiction Soleil vert (1966) de Harry Harrison Mettant en vedette les acteurs américains Charlton Heston et Leigh Taylor-Young, on peut également découvrir l’acteur Edward G. Robinson qui y apparaît dans son dernier rôle.

Librement inspirée du roman de Harrison, cette dystopie combine à la fois le genre du film policier et de la science-fiction : l’enquête sur le meurtre d’un riche homme d’affaires et un avenir dystopique où les océans sont mourants et la canicule est présente toute l’année en raison de l’effet de serre, résultant dans l’épuisement des ressources naturelles, la pollution, la pauvreté, la surpopulation et l’euthanasie volontaire.

L’histoire se déroule en 2022 dans la ville de New York où, comme dans le reste du monde, la pollution et la surpopulation ont cours.

Le manque de nourriture amène les autorités à créer des aliments artificiels et industriels conçus par la société Soylent.

Le détective Thorn, assisté par le vieux professeur « Sol » Roth, véritable mémoire du temps passé, enquête sur la mort d’un certain Simonson, un riche privilégié proche des cercles dirigeants.

Alors qu’il progresse dans son enquête, Thorn s’aperçoit que cette caste fait tout pour l’empêcher de découvrir la vérité.

Le film a notamment remporté le Grand Prix du Festival d’Avoriaz 1974, alors qu’il était en concurrence avec le film Mondwest de Michael Crichton, sorti la même année.

Réalisation en 1973, de ce programme satanique.

EXPLICATION :

Le saint – esprit, cette fois – ci m’a orienté faire cette production, qui démontre le projet macabre, mis en place, par ces puissants, dans cette matrice luciférienne.

Pas besoin de grand discours, pour se rendre compte, en visionnant cette création, que nous sommes en plein, dans ce scénario.

Cette atrocité se passe en 2022, mais sommes – nous pas en 2021 ?

Ne sont -ils pas en train, de nous diriger vers cette abomination ?

Les camps Femas seraient – ils notre destination finale ?

Malheureusement, déjà, on ne pouvait pas imaginer, comme dans toutes ces productions hollywoodiennes catastrophe, que nous allions vivre une fausse pandémie mondiale, qui n’est qu’ un stratagème, pour tirer la masse mondiale, dans une soumission satanique.

Imagine, ces ordures, ils nous informent des années en avance, pour programmer notre subconscient dans leurs films dit d’anticipation et autres manipulations de masse, pour nous conditionner à être, des bons moutons dociles.

Dans ce scénario qui date déjà de plus de 48 ans, ils nous balançaient en plein visage, les empoissonnements des populations mondiales, les chemtrails et autres armes, de destruction massive.

En faites, la fiction est la réalité, pour ces êtres démoniaques.

Ce film est vieux, la qualité d’image est mauvaise, mais il est intéressant, de le voir, il trace le plan de ces satanistes.

Arrête te de faire posséder, par les plus idiots, qui n’ont aucune compassion, pour toi.

Ces acteurs et actrices jouent un rôle, ils font tous partie de secte Illuminati, ce ne sont pas tes amis.

Dans cette production, on peut s’apercevoir, qu’ elle intègre le new âge, le monde catholique, des églises sataniques, et autres stratagèmes, c’est très subtile, ce qui veut dire, que ce scénario a été mis en place, pour qu’aujourd’hui tu sois un bon esclave, de ce système satanique.

Que des films hollywoodiens en autres avec des homosexuels et des lesbiennes, qui jouent les hétéros, pour bien formater les esprits, réveille – toi ce monde est gay.

Je constate, qu’à chaque fois, dans leurs poisons cinématographiques, il parle de Dieu, qui est en faites Satan, car notre père n’est qu’amour, il ne dicte a personne d’agir, comme un tyran, un assassin et autres machinations diaboliques, en faisant cela, il donne une image de Dieu, qui est l’opposé de ceux, qu’il est.

Pour que cela, vous soit agréable et que vous puissiez télécharger ce film, je l’ai inséré dans une vidéo multimédia, pour, que vous le partagiez, entre vous.